Ephéméride

Dimanche
25
Février 2018

Bonne fête à tous les :
Roméo


C'était aussi un 25 Février
1964

A 22 ans, Cassius Clay devient champion du monde des poids lourds.


Né(e) un 25 Février 1966
Tea Leoni


Webmestre - Infos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Nouvelles

Lagarde-Paréol

Une association pour gérer la prochaine édition 2017 de la fête irlandaise

une-association-pour-gerer-la-prochaine-edition-2017-de-la-fete-irlandaise-1476989222.jpg

Une association pour gérer la prochaine édition 2017 de la fête irlandaise.

CR17/10/2016 Une nouvelle association pour la fête irlandaise de Lagarde Paréol

Depuis deux ans maintenant, le village de Lagarde-Paréol se met aux couleurs de l’Irlande, en organisant une fête irlandaise, avec son pub, ses musiciens, ses chants et ses danses, des jeux, des contes et des légendes irlandaises dans le plus pur esprit gaëlique.

Vu le succès grandissant de cette manifestation, il est apparu aux organisateurs la nécessité de créer une association pour la gérer.

L’assemblée a voté les statuts et la constitution du bureau : François Ribes président ; vice-président Olivier Barros ; secrétaire Catherine Dalzon et secrétaire adjoint Jacques Delion ; trésorière Catherine Bonnefoy et trésorière adjointe Laëtia Andréo.

Le projet s’articule autour de commissions constituées par les membres actifs en fonction de leurs choix et de leurs disponibilités.

L’édition 2017 est annoncée pour le 29 avril et la prochaine réunion sera le vendredi 9 décembre au centre socio-culturel.

Pour les rejoindre: feteirlandaise.lagardepareol@gmail.com.

(Article du Dauphiné Libéré du 21 octobre 2016)

 


Lagarde-Paréol

La reprise du théâtre provençal pour le Léventi

les-adultes-de-l-escolo-felibrenco-l-entracte-a-suivre-sur-www-lentracte-org-et-pour-les-rejoindre-06-80-59-14-89-ou-sur-mongoum84-gmail-com-1476561910.jpg

Les adultes de l'Escolo Felibrenco l'Entracte à suivre sur www.lentracte.org et pour les rejoindre 06 80 59 14 89 ou sur mongoum84@gmail.com.
 
stephan-jardin-a-20-ans-cecilien-il-est-etudiant-en-langue-occitane-et-langue-d-oc-a-la-faculte-de-lettres-de-montpellier-et-il-fait-sacrement-chuter-la-moyenne-d-age-des-leventi.jpg
Stéphan Jardin a 20 ans, cécilien, il est étudiant en langue occitane et langue d'oc à la faculté de lettres de Montpellier, et il fait sacrément chuter la moyenne d'âge des Léventi.
 
Jeudi 13 octobre, c’était la reprise des cours et des répétitions pour le théâtre provençal de l’association l’Entracte et “Li léventi” (les espiègles). Monique Goumarre, la présidente, a réuni ses troupes, au centre socio-culturel, entre les enfants, les ados et les adultes, près de trente personnes, pour le redémarrage de la saison, la reprise des cours et des répétitions. Depuis maintenant plus de 10 d’existence, l’Entracte défend et met à l’honneur la langue provençale, et, est reconnue depuis 2008, comme “Escolo Felibrenco”, école félibréenne. Les 12 et 13 novembre prochains, ils participeront au festival de théâtre provençal à Fuveau (Bouches-du-Rhône), et le 24 mars 2017, ils présenteront leur spectacle à Montségur-sur-Lauzon. Par contre leur traditionnelle représentation du 27 Novembre n’aura pas lieu à Lagarde-Paréol, n’ayant pas pu obtenir leur salle du foyer socio-culturel, c’est le foyer rural de Saint Blaise qui accueillera à bras ouverts, li léventi de Lagarde-Paréol.
 
(Article du Dauphiné Libéré du 16 octobre 2016)

 


Lagarde-Paréol

Opération " Nettoyons la nature" pour l’école

avec-virginie-abbes-rouvier-la-directrice-sensibilisation-a-l-importance-du-tri-des-dechets-et-du-recyclage-1474740931.jpg

Avec Virginie Abbès -Rouvier, la directrice, sensibilisation à l’importance du tri des déchets et du recyclage

Opération " Nettoyons la nature" avec les enfants de l'école de Lagarde Paréol

Créée en 1997, l’opération "Nettoyons la nature" propose chaque année à des bénévoles d’agir concrètement en faveur de l’environnement en nettoyant les sites souillés par les comportements humains irresponsables.

C’est ainsi que ce vendredi 23 septembre les 18 élèves des classes de CE2, CM1 et CM2 de l’école de Lagarde sont partis collecter les déchets dans la nature tout autour du village et dans les bois. Ils étaient accompagnés de Virginie, leur directrice et des adultes accompagnants, Christiane et de Patrick. Tout le matériel et les équipements étant fournis par les magasins Leclerc, initiateurs de ce projet.

(Article du Dauphiné Libéré du dimanche 25 septembre 2016)

 


Vaucluse

Dégâts causés par les sangliers : le préfet veut intensifier la chasse

resultat-d-une-battue-aux-sangliers-en-2015-a-la-roque-sur-pernes-1474485055.jpg

Résultat d’une battue aux sangliers, en 2015 à La Roque-sur-Pernes.

Les populations de sangliers ont augmenté significativement au cours des cinq dernières années en Vaucluse, du fait de conditions naturelles favorables.

Devant les alertes récentes des agriculteurs, le préfet de Vaucluse a convoqué le 19 septembre la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage dans sa formation spécialisée pour traiter des questions de dégâts de gibier, composée paritairement des représentants des intérêts agricoles et des chasseurs.

Lors de cette réunion, le préfet a rappelé aux représentants des chasseurs que « seule une action continue, homogène et efficace des actions de chasse sur l’ensemble du département permettra de réduire les populations. »

Il a souligné « l’importance des prélèvements de fin de saison de chasse (janvier et février) qui doivent porter notamment sur les femelles gestantes. »

Le préfet a donc validé la possibilité de chasser à l’affût tous les jours de la semaine dès la saison actuelle de chasse. La préfecture précise : « D’autres mesures de chasse pourront être prises pour la prochaine saison afin de réduire les dégâts notamment pendant les périodes très sensibles. Il s’agit de la possibilité de chasser en battue sur les communes à risque dès le 1er août. La chasse individuelle à l’approche du sanglier pourra également être pratiquée à partir du 1er juin. »

Classer le sanglier nuisible sur les communes à risque

La préfecture de Vaucluse ajoute : « Sur les sept communes de Vaucluse classées points noirs, et où les dégâts de gibiers aux cultures et aux récoltes agricoles ont été significativement les plus importants (Bedoin, Malaucène, Malemort du Comtat, Mondragon, Murs, Saint-Christol et Venasque) les mesures spécifiques suivantes sont applicables :

-La pression de chasse et le nombre d’animaux prélevés sont suivis régulièrement.

-La chasse en battue du sanglier est autorisée plus tôt, dès le 1er juin.

-La chasse à l’affût du sanglier est autorisée sur toute la saison de chasse, tous les jours de la semaine.

L’objectif de ces mesures est de permettre aux sociétés de chasse d’accroître leur pression de chasse et de poursuivre l’augmentation des prélèvements déjà en forte hausse au cours de la saison 2015-2016 (environ 10 000 sangliers).

Après avoir suivi les procédures prévues par le code de l’environnement, le préfet validera le classement « nuisible » de l’espèce sanglier sur les communes « points noirs » et les autres communes à risque, dans lesquelles les prélèvements ne sont pas assez importants. Ceci permettra de poursuivre la réduction des populations sur ces communes sensibles entre le 1er mars 2017 et le 31 mars 2017 par des battue. »

(Article du Dauphiné Libéré du jeudi 22 septembre 2016)

 


Sangliers dans Lagarde-Paréol - par webmaster le 19/09/2016 : 10:58

Incursions de sangliers dans le village.

Ci-dessous, quelques photos montrant les dégâts causés dans notre propriété par des sangliers ces dernières semaines

degats1.jpgdegats2.jpg

Faisant suite à cet article, le Président de la société de chasse de Lagarde-Paréol , René Liottier, s'est déplacé sur notre propriété dès le lendemain pour constater les dégâts. Il a examiné les clôtures électriques déjà en place. Il a constaté que si elles étaient efficaces contre de grands animaux tels que des ânes pour lesquels ces clôtures avaient été installées, elles ne l'étaient plus pour des sangliers. Il nous a prodigué des conseils pour la remise en efficacité et proposé son aide si nécessaire pour les travaux. Nous le remercions vivement pour sa démarche positive et constructive.

Il a aussi confirmé que presque tous les habitants de Lagarde possédant un bout de terrain ont eu à subir ce type de dégâts. La restriction d'accès au massif d'Uchaux ayant été levée ce dimanche 18 septembre, une première battue aux sangliers a été organisée. A l'issue de celle-ci, les chasseurs ont confirmé le grand nombre de bêtes dans tous les compartiments de terrains, y compris au plus proche de Sérignan. Le tableau de chasse est pauvre avec une seule bête abattue, mais les sangliers ont été bien dérangés et rabattus vers le haut des Tartarus  au loin du village.

D'autres battues seront organisées prochainement comme dans toutes les saisons de chasse, et nous espérons que les chasseurs aurons plus de succès.

En attendant, ce dimanche soir, nous avons eu enfin une nuit paisible sans visite nocturne de ces indésirables suidés.

Merci les chasseurs.


Basé sur un témoignage écrit d'un habitant du village, j'avais écrit ici-même une nouvelle intitulée : "Lagarde-Paréol, un village pas comme les autres" dans laquelle je dénonçais la pollution sonore causée par le concassage "incessant ou permanent" de l'entreprise ELTP gérée par le maire F. Leaune.

Celui-ci a tenu à me préciser téléphoniquement que le concassage n'a lieu qu'épisodiquement ( x jours par mois ou par an ?), et que les termes de "incessant" ou "permanent" étaient inadaptés.

J'ai immédiatement publiè un nouveau texte en supprimant le mot "permanent" et en remplaçant le mot "incessant" par "périodique".

Je présente volontiers mes excuses à Monsieur Fabrice Leaune pour n'avoir pas vérifié au préalable les dires du témoignage reçu avant publication.

A la décharge du témoin, le temps peut paraître extraordinairement long lorsque l'on subit de plein fouet une telle pollution sonore, surtout au courant d'un mois d'aout caniculaire.

Le choix et la place des mots dans une communication sont importants. La meilleure des preuves est dans le texte du dernier avis municipal qui parle "d'aboiements de chiens à répétition" où l'on peut comprendre que des "chiens à répétition" (nouvelle race de chiens spécifique à Lagarde-Paréol) aboient, ou alors que ce sont les chiens appartenant à monsieur Répétition (ne figurant pas sur les listes électorales de la commune) qui dérangent en aboyant jour et nuit.

Si le texte avait été libellé comme ceci: "aboiements à répétition de chiens..." il n'y avait plus d’ambiguïté.

Ceci-dit, c'était pour terminer par une note humoristique à ne pas prendre au premier degré.


Lagarde-Paréol

Un retour sur les bancs en famille

une-equipe-feminine-et-familiale-1472752357.jpg

Une équipe féminine et familiale

Rentrée familiale pour l’école de Lagarde Paréol, avec 31 enfants répartis en deux groupes, le premier avec Emilie Dechanoz, la nouvelle maîtresse, qui arrive de Cairanne, comprenant quatre petites sections, et le second avec Virginie Abbès-Rouvier, la directrice. Sans oublier Carmela Perez, l’ATSEM, et la nouvelle secrétaire, Audrey Leprince. Les enfants et l’équipe pédagogique sont très heureux du retour de leur cuisinière Sylvie Blanc, trop longtemps absente de l’école, et elle aussi ravie de faire sa rentrée.

(Article du Dauphiné Libéré du 2 septembre 2016)


Lagarde-Paréol

La campagne d’information sur le tri des déchets ménagers a débuté

mikael-avec-nicole-ce-n-est-pas-evident-d-inciter-les-gens-a-changer-leurs-habitudes-1472228864.jpg

Mikaël avec Nicole : « ce n’est pas évident d’inciter les gens à changer leurs habitudes »

La campagne d'information sur le tri des déchets ménagers a débuté

Depuis le 24 août et pour une bonne semaine, Mikaël Fermal, Frédéric Rebal et Elodie Sanchez, les ambassadeurs de la communauté de communes Aygues Ouvèze en Provence (CCAOP), vont aller à la rencontre des 145 foyers de Lagarde-Paréol pour expliquer la démarche du tri sélectif et répondre à toutes les questions sur l’apport volontaire des ordures ménagères vers des sites implantés dans les quartiers.

Dans un premier temps, le porte-à-porte se fera sur le centre-ville. Puis dans un second temps, sur la totalité du territoire de la commune. Cette opération concerne tous les habitants, qu’ils soient propriétaires ou locataires, les résidences secondaires tout autant que les résidences principales.

Installation de colonnes enterrées prévue pour 2017

Dès le début de l’année 2017, deux points d’apport avec des colonnes enterrées seront opérationnels pour le tri des déchets en fonction de leurs spécificités. En un premier temps, une colonne sera installée sur le parking de la salle des fêtes. Puis une deuxième se positionnera au niveau du croisement de Lagarde à Sainte-Cécile-les-Vignes, de la route de Gardiole et du chemin de Prébois, là où il y a déjà des conteneurs pour le papier et le verre.

Une nouvelle campagne d’information sera mise en place pour que les usagers puissent récupérer leur matériel, à savoir un cabas, un bio-seau et le badge magnétique, qui aura la double fonction de l’ouverture des colonnes et l’accès à la déchetterie.

Renseignements : 04 90 30 81 91, ou Mikaël Fermal au 06 76 59 00 78 - accueil@ccayguesouveze. com ou www.ccayguesouveze.com

(Article du Dauphiné Libéré du 27 aout 2016)

 


Cairanne/Lagarde-Paréol/Sainte-Cécile-les-Vignes

Ban des vendanges : la rupture est consommée entre Cairanne et Sainte-Cécile

title.jpgle-ban-des-vendanges-est-propose-a-tour-de-role-par-les-municipalites-et-les-syndicats-des-vignerons-de-sainte-cecile-les-vignes-lagarde-pareol-et-cairanne-ici-l-edition-2014-qui-avait-eu-lieu-a-sainte-cecile-1472060026.jpg

(Le ban des vendanges est propose à tour de rôle par les municipalités et les syndicats des vignerons de Sainte-Cecile-les-Vignes, Lagarde-Pareol et Cairanne)

(Ici l'édition 2014 qui avait eu lieu à Sainte-Cécile)

Pour célébrer l’obtention de l’appellation “cru” cette année, une fête est organisée à Cairanne ce vendredi 26 août à 20 heures, soit le même jour et à peu près au même moment que le traditionnel Ban des vendanges qui soufflera ce soir-là sa 35e bougie. Le village de Cairanne y prenait part jusqu’alors mais ne se joindra pas à ses voisines Sainte-Cécile-les-Vignes et Lagarde-Paréol pour cet anniversaire (lire ci-contre).

D’aucuns à Sainte-Cécile-les-Vignes voient d’un mauvais œil ce télescopage d’événements. Mais le maire de Cairanne, Roger Rossin, se défend de toute intention de court-circuiter le Ban des vendanges. « Il ne me semble pas que ce dernier ait lieu le 26 août… s’étonne-t-il d’ailleurs. Avec le syndicat des vignerons, on a arrêté la date, explique-t-il, en fonction du concours de boules des élus de la Copavo qui se déroule le 3 septembre à Cairanne, du début des vendanges et de la reprise scolaire. De toute façon, les vendanges d’artistes depuis des années se font le dernier vendredi du mois d’août. Il n’y a pas eu de volonté ni du syndicat ni de moi-même de bloquer quoi que ce soit. D’autant que la soirée est réservée aux Cairannais qui ont reçu dans leur boîte aux lettres une invitation. »

Roger Rossin : « Même les pionniers ne voulaient plus y aller »

Roger Rossin ajoute que « pour l’instant, je n’ai reçu aucune invitation (du Ban des vendanges, NDLR) si ce n’est pour celui d’Avignon ». Pour lui, les deux événements ne peuvent pas être concurrents étant donné « qu’il n’y a plus de vignerons de Cairanne qui participent à feu le Ban des vendanges. Même les pionniers ne voulaient plus y aller. Il était donc difficile de justifier d’une dépense en leur faveur… Au sein du conseil municipal, la décision fut unanime. » La manifestation qui avait coutume de réunir les trois communes semble donc bel et bien appartenir au passé pour le village. « On passe à autre chose, tranche l’édile. On a agrémenté vendanges d’artistes de ce repas pour fêter le cru, le but c’est qu’il y ait un brassage de la population, les jeunes, les vignerons, et ça marche puisque mardi nous avions déjà 230 inscrits. »

Une question de choix
Roger Rossin, il y a quelques mois, avait fait part de son peu d’enthousiasme à l’égard de l’événement. « C’est une belle kermesse. Je relaye l’information mais la commune n’a pas à payer. J’invite untel, les copains des copains, c’est terminé. Résultat des courses, 1 500 € d’économie. » MM. Aubert et Pierrefeu étaient à l’origine de la manifestation, ils avaient passé un accord de participation financière et invitaient les personnes de leur choix.
 
(Article de Virginie Sanchez du Dauphiné Libéré du 25 aout 2016)

 


Lagarde-Paréol

(Article du Dauphiné Libéré du 19 aout 2016)

Jugé hier par le tribunal correctionnel de Carpentras en comparution immédiate

Un an ferme pour le forcené face au démon de l’alcool

le-prevenu-a-ete-juge-hier-apres-midi-par-le-tribunal-correctionnel-de-carpentras-1471550577.jpg

Celui que l’on appelle, depuis ce lundi 15 août, “le forcené” de Lagarde-Paréol (lire nos précédents éditions), était présenté hier après-midi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Carpentras pour “violence avec arme sans ITT”.

L’instruction du dossier à l’audience par le président Daniel Fallot a permis de centrer rapidement les débats sur le problème récurrent que cet homme de 44 ans entretient avec l’alcool. Et aussi le cannabis, accessoirement.

Le jour des faits, le 15 août, après la messe, il a bu quand il se retrouve à table chez lui, à Lagarde-Paréol avec sa femme, de 57 ans, et le fils de cette dernière qui a 25 ans. Il reproche à ce dernier de ne pas travailler, de rester dans sa chambre devant son ordinateur. Le jeune homme, qui ne supporte plus ses reproches, s’énerve, renverse les assiettes, la carafe, etc. Il saisit un couteau, insulte et menace son beau-père. Sa mère le désarme. Il se saisit d’un second couteau. Elle l’entraîne à l’extérieur. Le prévenu va chercher un fusil dans sa chambre et tire à cinq reprises. Son beau-fils affirme qu’il a tiré dans sa direction. Lui affirme avoir tiré en l’air. Il s’est ensuite retranché chez lui avant d’être interpellé quelques heures plus tard.

« Vous avez tiré cinq coups de feu »

Le beau fils était absent à l’audience. L’épouse ne veut pas se porter partie civile : « Je ne veux pas aller contre mon mari ». Elle est venue avec un jeune voisin qui est prêt à héberger son mari le temps que tout cela retombe.

Mais la représentante du Ministère public, sous l’autorité d’Abdelkrim Grini, procureur par intérim, ne veut rien laisser retomber. Elle rappelle le lourd casier judiciaire du prévenu.

« Je constate que vous persécutez vos proches depuis plus de 10 ans.

Votre épouse est une victime consentante. Et quand son fils, décrit comme calme et solitaire, vous a dit “Stop” ce jour-là, vous n’étiez pas habitué à une telle opposition. Vous avez tiré cinq coups de feu ».

Elle insiste sur l’extrême gravité des faits : « Vous avez vraiment de la chance que la qualification initiale de tentative d’homicide n’ait pas été retenue ».

Elle requiert contre le prévenu 2 ans de prison dont un avec sursis avec maintien en détention.

L’avocate du prévenu, Me Aurélie Scicchitano, du barreau de Carpentras, insiste sur le contexte des faits, rappelant que le beau-fils du prévenu s’est à deux reprises saisi d’un couteau tout en se montrant très menaçant. Il a eu très peur.

Elle rappelle aussi qu’il n’a plus été condamné depuis 2007, bientôt 10 ans. Qu’il travaille depuis 2005, comme maçon, au sein de la même entreprise, sans le moindre problème.

Il est très important pour lui qu’il puisse continuer à exercer son activité. La prison ne servirait qu’à le faire tomber plus bas estime-t-elle.

Elle souligne enfin, certificat médical à l’appui, qu’il a su rester sobre pendant 6 ans et qu’il est déterminé à le redevenir sous la surveillance d’un médecin. Lui-même le promet, avant que le tribunal se retire pour délibérer : « Je ne toucherai plus une goutte d” alcool ! »

Le tribunal a finalement suivi les réquisitions du Ministère public, sauf en ce qui concerne le maintien en détention. Ce qui change beaucoup de choses…


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] SuivantFin

L'actualité en bref

Le village en photos


Cliquer pour agrandir

La Mairie

Informations locales

Vie associative

Vidéos

fermer Mairie

fermer L\'Entracte

fermer Divers

fermer Fête de la musique 2014

fermer Sangliers


Texte à méditer :  "Celui qui s'applique à la vengeance garde fraîche ses blessures."   Francis Bacon
^ Haut ^