Ephéméride

Lundi
16
Juillet 2018

Aujourd'hui :
Nte Dame Mt Carmel


C'était aussi un 16 Juillet
1945

Les Américains font exploser la première bombe atomique.


Né(e) un 16 Juillet 1921
Guy Laroche


Webmestre - Infos

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Nouvelles

Lagarde-Paréol

La langue provençale se réinvente

docteur-knock-a-ete-joue-en-provencal-par-le-groupe-des-enfants-de-l-association-docteur-knock-par-le-groupe-des-enfants.jpg

Docteur Knock” a été joué en provençal par le groupe des enfants de l’association.

"Li leventi de L'entr'acte" proposait récemment, au foyer socioculturel de Lagarde Paréol, une soirée théâtre, exclusivement en langue provençale.

Le public a ainsi pu découvrir une adaptation de la pièce de théâtre “Knock”,de Jules Romains. Mais aussi des “Lettres de mon moulin”, d’Alphonse Daudet, devenues “Li letro de moun moulin”.

Sans oublier un instantané de la vie de deux frères vignerons, dans une pièce écrite, jouée et mise en scène par B.Bianchi.

Ces prestations, pas toujours faciles à comprendre quand on ne connaît pas la langue provençale, ont tenu en haleine le public, grâce au jeu des acteurs.

Une soirée où les soucis sont laissés de côté. Pour Monique Goumarre, qui s'occupe de “Li leventi de L'ent'acte”, association de Lagarde Paréol, « le but est de maintenir et de faire perdurer la langue provençale. »

Pour le groupe des enfants, de 6 à 11 ans, « c'est une découverte et un apprentissage ludique de cette belle langue chantante. »

Les adultes, eux, déclarent que c’est « entretenir un héritage, une culture », en préparant chaque année un nouveau spectacle. Toutes les semaines, ces amateurs de la langue provençale se retrouvent pour continuer à ancrer la langue provençale dans leur culture, dans notre culture.

(Article du Dauphiné Libéré du 12 avril 2017)

 


Lagarde-Paréol

Le sénateur LR Alain Dufaut aide les petites communes

dufaut1.jpgdufaut2.jpg

Alain Dufaut soutient aussi l’université d’Avignon.

Alain Dufaut, sénateur LR, a attribué, en 2016, une somme totale de 125 212 euros. Le sénateur a fait le choix d’aider quatorze communes du Vaucluse.

5000 euros pour la fondation de l’université

Alain Dufaut a « à cœur de soutenir, plus particulièrement, les projets des petites communes du département. » Mais cette année, à titre exceptionnel, le sénateur a aussi apporté son soutien, à hauteur de 5000 €, à la fondation de l’université. Ceci « afin de les aider dans leurs actions en faveur de la jeunesse et du dynamisme de notre territoire. Cela témoigne de la volonté commune, avec Emmanuel Ethis, président de la fondation de l’université, de voir progresser l’enseignement supérieur et la recherche à l’université d’Avignon et des pays de Vaucluse. »

Concernant les communes, la dotation la plus importante concerne Lagarde-Paréol avec 15 000 € pour la création d’un plateau sportif.

Sept des quatorze communes aidées reçoivent 10 000 euros

La Bastide-des-Jourdan pour la création d’un city stade.

La Motte-d’Aigues, pour la mise en sécurité de la traversée du village.

Pertuis, pour la restauration de la fontaine, place Mirabeau.

Le Thor, pour l’aménagement d’un bâtiment pour le CCAS.

Loriol-du-Comtat, pour l’aménagement du centre-ville.

Sannes, pour les travaux de réfection de la chaufferie communale.

Saint-Martin-de-la-Brasque, pour l’aménagement du Grand Mail (place du village).

8000 euros

8000 € ont été accordés à la commune de Saint-Saturnin-lès-Avignon, pour des travaux de voirie communale sur l’ancienne RD28 (aménagements pour ralentir la vitesse des véhicules et sécuriser les déplacements piétons).

Trois communes ont reçu une somme de 7500 euros :

Aurel, pour des travaux de peinture et d’enduits au mortier de chaux de l’église du village.

Althen-des-Paluds pour l’aménagement du local de la police municipale.

Saint-Trinit, pour l’acquissition d’un bâtiment en vue de sa réhabilitation en logements locatifs communaux sociaux conventionnés.

Deux dotations ont été attribuées à la commune de Vedène : 6500 € pour l’acquisition d’un véhicule pour la police municpal et 3500 € pour l’équipement mobilier du pôle médico-social.

Enfin, Richerenches a reçu 2212€ , pour l’acquisition d’un chauffage rayonnant pour l’église.

(Article du Dauphiné Libéré du 16 février 2017)


Lagarde-Paréol

Journée provençale autour du cochon avec l’Entr’acte

repas_cochon.jpg

Venus de toute la région, des convives fin prêts à faire ripaille avec l’Entr’acte

Traditionnelle journée provençale autour du cochon avec l'Entr'acte

Dimanche, pour la 6e année consécutive, l’association l’Entr’acte a accueilli au centre socioculturel de Lagarde-Paréol, 150 convives pour sa traditionnelle journée provençale autour du cochon. Dès 11 heures, dans le hall de la salle des fêtes transformé en mini salon gourmand, les participants ont pu découvrir et déguster les miels et différents produits de Nicole Ponçon, les vins de la cave coopérative des Vignerons réunis et les vins du vigneron Vincent Baumet, AOC côtes-du-rhône bio et Villages Rochegude et Massif d’Uchaux. Pour le repas, c’était complet. Les chanceux ont partagé un succulent repas, composé d’une assiette de charcuterie en entrée, suivi de tranches de jambon grillées avec leurs pommes de terre à la fleur de sel, cuites au jus. Fromage, dessert, café et carton de loto offert pour 17 € la formule.

Cette manifestation s’est achevée avec le traditionnel loto à l’ancienne, où l’on ne gagne que de bonnes choses à manger. Depuis plus de 10 ans, l’association l’Entracte est constituée d’amateurs de théâtre provençal, dont le but principal est d’initier enfants et adultes à la culture provençale, et de sauvegarder notre patrimoine. Reconnue "Escolo Felibrenco", l’école du Félibrige, depuis 2008, son activité principale est le théâtre provençal avec des créations qui rayonnent dans tout le Sud.

(Article du Dauphiné Libéré du 14 février 2017)

Plus de photos et de détails sur le site de l'association l'Entr'Acte: www.lentracte.org


Lagarde-Paréol

Un diplôme de citoyenneté pour les enfants du temps d’activités périscolaire

ecole_citoyen.jpg

Avec l'équipe municipale, les enfants présentent leur diplômes

 

Au TAP diplôme de Citoyenneté pour les enfants du TAP

C’est Fabrice Leaune, le maire de Lagarde-Paréol, qui a remis le diplôme de citoyenneté aux enfants participants aux activités du Tap (Temps d’activité périscolaire) mis en place par la municipalité et géré par Michel Gomez, l’élu référent pour l’école. Domaine qu’il connaît bien, puisqu’il était professeur et inspecteur d’académie, à la retraite depuis maintenant trois ans. Il a fait appel au Gardoulen Claude Alexandre-Fournier, le président de l’association “Planète ados”, pour mettre en place une cession de travail sur l’écoute et le respect, depuis l’année dernière.

Khaled Bellaza, bénévole de “Planète ados”, formateur en médiation et médiateur social de la ville de Bollène, a animé trois séances sur la citoyenneté avec les différents groupes d’enfants, sur la thématique des élections municipales. Élection du maire pour le premier et les élections municipales pour le second.

 

(Article du Dauphiné Libéré du 11 février 2017)

 


rodeo.jpg

Article du journal La Provence du 6 janvier 2017


Bonne année 2017 - par webmaster le 31/12/2016 : 23:31

bonne_annee.gif

2017

bonne_annee.jpg

 

 


BOLLÈNE

Dernier hommage au majoral du Félibrige Jean-Marc Courbet

 

courbet.jpg

Ce mardi 8 novembre 2016 après-midi, à Bollène, les obsèques du majoral du Félibrige Jean-Marc Courbet ont eu lieu dans une collégiale Saint-Martin pleine à craquer. Autour de sa famille, des amoureux de la langue provençale sont venus rendre hommage au Bollénois, créateur du centre de documentation provençale. Une bibliothèque devenue une référence en Vaucluse et dans toute la Provence. Jean-Marc Courbet est décédé dimanche, à l’âge de 69 ans, après de nombreuses années de combat contre le cancer.

(Article du Dauphiné Libéré du 9 novembre 2016)

Nota: Jean-Marc Courbet était le frère de Monique Goumarre née Courbet, notre dynamique présidente de l'association L'Entr'Acte.de Lagarde-Paréol. Nous présentons à Monique et à ses enfants nos condoléances attristées.


Sainte Cécile les Vignes

Les Républicains préparent la primaire

primaire_lr.jpg

Autour du président, les quatre suppléants céciliens, chaque village présentant ses propres suppléants représentatifs de leur commune.

Jean-Claude Rouvière, Anne Sarat, Pierre Bressieux, Jeannine Reyes et Jean-Pierre Chotard, pour Sainte-Cécile (de gauche à droite).

Les républicains préparent la Primaire des dimanches 20 et 27 novembre prochain

Pierre Bressieux, le futur président du bureau de Sainte Cécile, a réuni ce samedi, son équipe pour la préparation de la prochaine Primaire des républicains. Avec près de 10 000 bureaux ouverts en France, c’est la première fois que cela a lieu. Sainte-Cécile-les-Vignes a été choisie, comme unique bureau de vote central qui accueillera les villages de Lagarde-Paréol, Cairanne, Saint-Roman-de-Mallegarde et Rasteau.

L’ensemble des électeurs inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2015, pourront participer au scrutin. Il suffira de se présenter muni d’une pièce d’identité, et remplir la double condition: signer la Charte des valeurs républicaines de la droite et du centre, s’engageant à favoriser l’alternance et donner 2 €, par tour de scrutin (participation aux frais d’organisation). Les listes d’émargement et la charte étant conservées en toute confidentialité par le président. Cette procédure est calquée sur celle du code électoral. En revanche, il ne sera pas possible de faire de procuration. Le bureau reflète les différentes sensibilités et fait campagne pour le bon déroulement de ce scrutin.

Primaire de la 4e circonscription des républicains, les dimanches 20 et 27 novembre, de 8 à 19 h, salle municipale, Hôtel de ville, place Max-Aubert. Tél. 04 90 30 90 16 , lesrepulicains4emecirco84 @gmail.com.

(Article du Dauphiné Libéré du 31 octobre 2016)

 

 


Lagarde-Paréol/Mondragon

One woman show de Bénédicte Bousquet : C’est quand la récré les enfants ?

un-beau-spectacle-a-decouvrir-en-famille-ou-entre-amis-ou-le-rire-cotoie-la-tendresse-et-l-emotion-et-au-cours-duquel-seront-distilles-avec-finesse-des-messages-de-solidarite-1477152954.jpgtitle.jpg

Un beau spectacle à découvrir en famille ou entre amis, où le rire côtoie la tendresse et l’émotion et au cours duquel seront distillés avec finesse des messages de solidarité.

Le vendredi 4 novembre à 21 heures à la salle des fêtes de Lagarde-Paréol. Contact : 06 10 40 36 76. Entrée : 6 euros, gratuit pour les enfants.

Comment cette belle aventure a-t-elle démarré ?
C’est parti des collègues que je faisais rire à la récré et qui m’ont lancé le défi de jouer mes sketchs sur scène à l’école, à la fin de l’année scolaire en juillet 2015. Je me suis donc retrouvée sur scène devant quarante personnes : collègues, conjoints, amis. Le retour fut excellent et je l’ai refait plusieurs fois dans des salles privées. À partir de là, j’ai commencé à écrire dans le but de proposer un spectacle qui a vu le jour en décembre 2015 devant quatre-vingts personnes.
Quelles sont les rencontres qui vous ont permis de concrétiser ce projet ?
Au printemps 2016, j’ai posté des vidéos du nouveau spectacle sur Youtube et Facebook. Puis, Didache, un humoriste instigateur de l’Avignon Comedy club m’a contactée après avoir bien ri ! Tout s’est ensuite accéléré et j’ai participé au festival “À Morières de Rire” à Morières-lès-Avignon où Manuel Pratt, président du jury et humoriste politiquement incorrect, qui avait officié sur France Inter avant d’être remercié, m’avait confié que même si je ne l’avais pas eu, je méritais le prix du jury !!! J’en ai bien sûr retiré beaucoup de fierté.
Quels thèmes traitez-vous dans le spectacle et comment celui-ci est-il construit ?
La première partie est faite de sketches reprenant des événements vécus à l’école, en classe avec les enfants et les parents, avant ou après les cours. Le quotidien avec les enfants est ponctué d’échanges souvent surréalistes car ils prennent tout au premier degré. En début d’année, je m’avance vers un petit garçon qui restait un peu seul et lui dis tu dois être timide, lui de me répondre qu’il ne s’appelle pas timide mais Lucas ! Les parents sont aussi source de situations cocasses. Dernièrement, l’un d’entre eux désirait avoir un rendez-vous avec le directeur et me demande les disponibilités d’Albert Camus ! Je revisite également certains chants ou comptines connus de tous comme les paroles d’une souris verte pour mettre en évidence leur absurdité. Cela déclenche toujours l’hilarité générale. Vient ensuite la deuxième partie du spectacle où je parodie le rôle de parent et de maman en particulier, en évoquant des épisodes tels une journée cauchemardesque dans un parc aquatique, la détresse quand son enfant ne dort pas la nuit, les beaux principes éducatifs auxquels on déroge parfois ou encore ce merveilleux moment qu’est un accouchement ! Malgré tout cela, un enfant n’est que du bonheur bien sûr.
Quelles seront les nouveautés du spectacle que vous jouerez vendredi prochain à Lagarde-Paréol ?
La fin devrait être différente avec un hommage à ma façon au titre “Pas là” de Vianney mais il faudra venir pour en savoir davantage…
Quelles perspectives de carrière s’offrent à vous aujourd’hui ?
Je suis et resterai enseignante car j’adore mon métier mais j’avoue que l’enthousiasme que procure le spectacle donne envie de progresser ; j’espère rencontrer des professionnels qui me permettront d’évoluer dans la mise en scène encore très minimaliste et dans l’écriture.
Le spectacle Bio express,  “D’école et moi”, one woman show.
 
Qui est Bénédicte Bousquet ?
Bénédicte Bousquet a 40 ans, elle est maman de deux enfants.Elle vit à Mondragon et enseigne en maternelle depuis plus de dix ans.
 
Son secret pour faire rire les gens ?
« Il faut repérer très vite les vannes qui marchent et saisir le moment opportun. C’est souvent une question de timing, de vitesse d’élocution et d’articulation »
 
Son pire souvenir de comédienne ?
« Quand le public ne rit pas au moment où je m’y attends ».
 
Son meilleur souvenir de comédienne?
Les spectateurs qui ont été touchés par le final du sketch sur la chanson “Pirouette cacahuète”. C’est très émouvant de voir les gens passer si vite du rire aux larmes !
 
Le vendredi 4 novembre à 21 heures à la salle des fêtes de Lagarde-Paréol.Contact : 06 10 40 36 76. Entrée : 6 euros, gratuit pour les enfants.

 

(Article du Dauphiné Libéré du 23 octobre 2016 . Propos recueillis par Laurent SIDOINE )

 


Lagarde-Paréol

Stage de théâtre provençal au début des vacances scolaires

solange-simon-alexandre-liane-camille-perrine-leonie-marylou-lynette-et-jules-partageant-leur-repas-tire-du-sac-au-centre-socio-culturel-1477080320.jpg

Solange, Simon, Alexandre, Liane, Camille, Perrine, Léonie, Marylou Lynette et Jules partageant leur repas tiré du sac au centre socioculturel.

En ces débuts de vacances scolaires, Monique Goumarre, la dynamique et dévouée présidente de l’association l’Entracte, accueille les enfants du théâtre provençal pour un stage au centre culturel avec le repas tiré du sac. Au programme, répétitions des pièces, chants et danses, avec le désir également de leur inculquer les valeurs de la vie en groupe, comme l’écoute, la discipline, la politesse et le respect des autres, ce qui loin d’être évident… Ce vendredi c’était spécial, direction Bollène, avec un repas au fast-food, suivi d’une séance de cinéma au Clap, pour la projection du film " Les Trolls".

Nous retrouverons toute l’équipe des enfants lors du traditionnel spectacle du mois de novembre.

(Article du Dauphiné Libéré du 22 octobre 2016)

 


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] SuivantFin

L'actualité en bref

Le village en photos


Cliquer pour agrandir

La Mairie

Informations locales

Vie associative

Vidéos

fermer Mairie

fermer L\'Entracte

fermer Divers

fermer Fête de la musique 2014

fermer Sangliers


Texte à méditer :  "Les idées reçues sont des maladies contagieuses."   Esther Rochon
^ Haut ^